Veine iliaque obstruée et syndrome de Cockett

Bonjour,
J’aimerais répondre à Mme J. de Seine-Maritime – Rebelle-Santé Février 2020

À la suite d’une thrombose veineuse profonde ilio-fémorale gauche et malgré une prise d’anticoagulant pendant des mois, la veine iliaque restait obstruée par un caillot de sang qui avait durci.
Le phlébo-scanner évoquait aussi un possible syndrome de Cockett.
J’avais un œdème important à la cuisse et cela m'handicapait au quotidien.
J’ai eu la chance d’être bien suivie et conseillée par mon angiologue qui m’a dirigée vers le CHU de Bordeaux pour bénéficier d’une recanalisation ilio-fémorale qui consiste à une implantation de stent fémoral. Je suis restée seulement deux jours à l’hôpital pour cette intervention réalisée sous sédatif.
Mon œdème a régressé rapidement et j’ai pu reprendre mon travail sédentaire un mois après l’intervention.
Je peux à nouveau faire de la marche rapide et du vélo sans aucune gêne … comme avant la thhrombose.
Au CHU de Bordeaux ce sont les pionniers de la recanalisation mais cela se pratique dans toute la France maintenant.
J’espère que mon témoignage apportera beaucoup d’espoir à Mme J.

J'aime
0
Soumis par Gaetana Buccheri le lun 01/11/2021 - 18:50

Bonsoir j'ai subi une recanalisation ainsi qu'une sténose et resténose suite au syndrome de Cockett. Je voudrais savoir si quelqu'un peut répondre à ma question ? Ça fait quelques mois que j'ai de grosses douleurs au bas du dos ainsi qu'à la cuisse. Je voudrais savoir s'il est possible que ce soit mes stents qui me déclenchent ces douleurs. Sachant que je n'ai ni sciatique... depuis la resténose j'ai toujours eu des douleur à la cuisse et puis le dos, c'est insupportable... si quelqu'un a subi cette intervention, merci de me renseigner...

J'aime
0