syndrome des jambes sans repos

Bonjour,

Mon mari souffre du syndrome des jambes sans repos
merci de me donner des pistes pour un soulagement avec des produits naturels

J'aime
0
Soumis par LeBon le jeu 20/11/2014 - 22:09

Bonsoir,
Savez-vous si votre mari utilise des neuroleptiques ?

Les médecins utilisent le Lepticur et le Parkinane (effet retard de 24 h) qui sont des médicaments anticholinergiques que je déconseille TRES FORTEMENT car les deux provoquent de graves troubles cognitifs, MAIS censés rendre supportable la prises de neuroleptiques "à effets de fond" (qui traite les maladies psychiatriques).
J'ai dû utiliser ces deux "correcteurs" suite une prise de neuroleptique provoquant des impatiences dans les jambes (dans tout le corps en fait), et j'ai alors commencé à avoir des difficultés pour mémoriser rapidement des informations.
Ces "correcteurs" diffuseraient le mal des jambes dans tout le corps, le rendant moins perceptible mais toujours omniprésent, dirais-je... Et votre mari doit comprendre ce que je décris.

•Seul l'arrêt des neuroleptiques permet un retour à la normale.
•L'utilisation de cannabis est un facteur de l'augmentation fulgurante de la gène des "impatiences".
•Quasiment TOUS les neuroleptiques provoquent des impatiences de longue durée (+ d'un jour je pense) qui n'est JAMAIS d'origine psychiatrique, mais physiologique.
•Il est réversible à priori.
•[u]Une très bonne alimentation peut peut-être régler le problème -->manger cru, non ?[/u]
•Les bains au bicarbonate m'ont parfois aidé à supporter la gêne dans les phases aiguës.
•J'ai évité de prendre des somnifères et aujourd'hui je n'ai plus d'impatiences (avec arrêt de tous médicaments)
•LE SPORT peut vraiment aider.

Bon courage, hésitez pas, donnez-nous vos informations.

J'aime
0
Soumis par LeBon le ven 21/11/2014 - 15:52

Bonjour à tous,

J'en profite pour faire un APPEL A TEMOINS de ceux qui connaissent le problème des impatiences :

Donnez-nous :
Votre âge d'apparition des symptômes, les médicaments utilisés, votre régime de vie etc.

Le problème est très sous-estimé par la médecine.
J'ai oublié de parler d'un "BETA BLOQUANT" qui pourrait diminuer les symptômes d'impatiences. Je ne l'ai jamais essayé, mais je le conseille qu'en dernier recours. Cette solution est nouvelle, elle vient d'apparaître. Méfiez-vous donc.

J'aime
0
Soumis par Joëlle le ven 23/01/2015 - 09:43

Bonjour,

Je souhaite simplement apporter mon témoignage. Depuis notre mariage (il y a plus de 30 ans ), mon époux se plaignait qu'au lit, dans mon sommeil, je lui donnais des coups de pied toutes les nuits. Or, il y a deux ans, pour sa santé à lui, nous avons dû éliminer le gluten de son alimentation. Par solidarité au départ, et ensuite pour mon propre confort, je l'ai suivi. Eh bien, depuis que je n'ingère plus de gluten, mes jambes le laissent tranquille ! Autre fait, notre fille avait, elle aussi, un sommeil très agité. Je l'avais noté lors de vacances où nous avions dû partager notre lit. Même régime, même résultat. J'ai trouvé sur internet un témoignage (en anglais il me semble) semblable au nôtre, avec la même surprise de la part de la personne concernée. Il y a sans doute une explication scientifique à ce sujet. N'étant pas médecin, je ne l'ai pas. Mais je ne peux que conseiller l'essai pendant quelques semaines d'éliminer le gluten de votre diète. Puisque vous recherchez une solution naturelle au problème de votre mari, vous n'avez rien à perdre.

Bonne chance et meilleure santé

J'aime
0
Soumis par Didier le dim 25/01/2015 - 12:36

Un article entièrement consacré au syndrome des jambes sans repos sera publié dans le n° de mars de Rebelle-Santé, à paraître le 25 février (n°173).

Didier

J'aime
0
Soumis par besetreup le dim 25/01/2015 - 12:49

Bonjour à tous,
ça me désole de lire systématiquement sur le net des sujets sur les jambes sans repos et que la réponse soit toujours la même, neuroleptique, rivotryl (que ma maman prenait depuis 30 ans, avec les effets secondaires qui vont avec). Depuis plusieurs années, j'avais le même problème, mais pas la nuit, uniquement lorsque j'étais assise, je n'ai jamais pris de médicament pour ça, uniquement 5 granules de Zincum metallicum 5 CH à chaque crise (je sais les sceptiques de l'homéopathie vont sourire) mais je finis tout de même de raconter mon expérience. Ayant des problèmes de crampes dans le dos et les pieds, toujours à la même période (début d'hiver, et ne prenant toujours pas de médicament), j'en parle un jour avec le posturologue qui s'occupe de mes semelles et il me dit tout de suite, crampes = manque de vitamine D (le rapport avec les impatiences arrive). J'en parle à mon homéopathe (vous avez le droit de rigoler) qui est sceptique mais qui, après analyse, me prescrit des ampoules d'Uvédose 100000 UI, en début d'automne puis en début d'hiver et ce depuis quelques années. Je me pose la question un jour de savoir pourquoi je n'ai plus d'impatiences par moments alors que j'en ai à nouveau à d'autres et là, je fais le rapprochement avec la prise de vitamine D. Je demande donc à mon médecin de me prescrire ces ampoules tous les mois ayant un fort déficit de cette vitamine et ayant une ostéoporose sévère, c'est plutôt indiquée. Je me rends compte que mes impatiences reviennent 3 semaines après avoir pris l'ampoule et disparaissent dès que je reprends une dose. Je prends maintenant tous les jours des gouttes de vitamine D (naturelle et non remboursée). J'ai transmis l’information à ma maman qui est très médicaments mais qui a arrêté le Rivotril et qui prend même des granules de Zincum si maintenant ça lui arrive encore (ampoules tous les mois). Mon mari qui, lui avait des soubresauts tous les soirs au moment de l’endormissement prend les mêmes gouttes que moi et il n'a plus ce phénomène non plus.
Essayez de vous rappeler qu'un médicament amène un effet secondaire qui demande la prise d'un autre médicament et ainsi de suite. Il y a 7 ans que je ne prends plus de traitement allopathique.
Je ne sais pas si ma réponse aidera quelqu'un. Mais pour moi ça vaut toujours le coup d'essayer.

J'aime
0
Soumis par zezette le lun 26/01/2015 - 16:50

Merci besetreup pour ce témoignage
mon mari a été voir le généraliste qui lui a aussitôt prescrit...je ne sais pas quoi, car il lui a dit, "je vous préviens, cela peut entraîner un effet aphrodisiaque et une addiction aux jeux" :shock: :o donc, inutile de vous dire qu'il a laissé les médocs chez le pharmacien.
Mon mari a été voir ensuite notre homéopathe qui lui a donné un traitement mais qui ne semble pas faire tellement effet.
Je vais tenter de diriger mon mari vers la vitamine D, la suppression du gluten étant impossible pour lui, de par son métier, il lui est impossible d'envisager la suppression.

merci de vos réponses.

Je pratique le Quantum Touch et je lui fais des soins, pour le moment, les résultats sont minces mais je pense qu'il faut du temps pour rééquilibrer puisqu’à priori cela viendrait du système nerveux...

J'aime
0
Soumis par malula48 le dim 26/04/2015 - 21:44

Bonsoir,
je souffre d'impatiences depuis mon sevrage d'un neuroleptique. Actuellement, je tente de me soigner en prenant du magnésium avec vit B, des granules de zincum 9 CH, je fais également des bains dérivatifs lorsque je n'arrive pas à m'endormir, avec des poches de gel bien sûr. Ces dernières m'aident un peu.
Pour le moment, je n'ai pas de vrai résultat, je persévère.
J'ai lu que la prise de neuroleptique pouvait déclencher le syndrome de jambes sans repos, or j'en ai pris pendant 13 ans.
Je l'ai arrêté il y a quelques mois, à présent je suis encore sous anti dépresseur, dont j'ai commencé à me sevrer également.
Je suis intéressée par toutes les solutions autres que médicamenteuse afin de venir à bout de ce qui hante mes nuits.
Merci de m'avoir lue.

J'aime
0