Polypose intestinale

ven, 21/02/2014 - 16:13 -- maryse

Demande d'une lectrice parue dans la revue de mars 2014 (n° 163) sous la rubrique des lecteurs en détresse. N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse

Je sollicite votre aide pour un problème très difficile à résoudre. Mon fils est atteint de la maladie de Peutz-Jeghers. Une fois par an, il est obligé de subir une opération du ventre pour enlever les polypes qui n'ont pas pu être supprimés lors des coloscopies. Existe-t-il un traitement sans effets secondaires qui permettrait de ralentir la croissance de ces polypes et donc d'espacer les interventions chirurgicales lourdes ? Je vous remercie bien d'avance.
Mme A. de l'Essonne

Soumis par KellyMe le

Les fibres ont des effets protecteurs reconnus pour les polypes intestinaux. A l'inverse, un régime riche en graisses saturées, allant souvent de pair avec une alimentation pauvre en fibres, majore les risques.
Les fibres accélèrent le transit, ce qui limite le temps de contact entre les muqueuses et les substances cancérigènes apportées par l'alimentation. De plus, ces composés néfastes sont dilués et piégés par les fibres, ce qui facilitent leur élimination.
On conseille 70 % de fibres insolubles et 30 % de fibres solubles.
Si troubles du transit, ballonnement ou augmentation de gaz intestinaux, renversez la situation par 30 % de fibres insolubles et 70 % de fibres solubles.
Les fibres insolubles ont tendance à être irritantes pour certaines personnes mais elles ont l'avantage de stimuler le transit digestif.
A réguler selon la réaction alimentaire.

Autre point mais plutôt sur les polypes du côlon. J'imagine que cela peut également vous intéresser. Les Oméga 3 ont fait la preuve de leur efficacité pour limiter les polypes du côlon. Les autorités médicales américaines recommandent la consommation régulière tout au long de la vie, afin de prévenir leurs apparitions. En revanche, évitez le poisson fumé.