Maladie de Crohn

mer, 23/01/2013 - 10:08 -- mamoune

Demande d'une lectrice parue dans la revue de février 2013 (n° 152) sous la rubrique des lecteurs en détresse. Cette personne n'a pas Internet mais vous pouvez lui donner des conseils, nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse

Mon fils de 53 ans a une maladie auto-immune rare : la maladie de Crohn. Connaitriez-vous des remèdes pour le soulager ? Pas pour guérir puisque cette maladie ne se guérit pas. Merci à tous ceux qui pourraient lui venir en aide.
Mme M. de Dordogne

A Madame M. de Dordogne concernant la maladie de Crohn

Bonjour,
Je souhaite répondre à votre courrier au sujet de la maladie de Crohn de votre fils de 53 ans. Je voulais apporter mon témoignage. J’ai le même âge que lui et j’ai également été touchée par cette maladie à l’âge de 37 ans. Je ne connais pas le niveau d’atteinte de la maladie chez votre fils, mais je compatis bien sûr.
Aujourd’hui, je vais bien et cette maladie a changé ma vie. Elle m’a obligée à m’arrêter de travailler, à retourner chez mes parents avec mes 2 enfants car j’étais divorcée, à me battre contre ses effets, bref, elle a été un véritable Tsunami dans ma vie.
Pour m’aider à me battre, j’ai fait confiance à une Sophrologue qui m’a ouvert un univers que je ne connaissais pas. J’ai fait quelques séances individuelles et collectives avec des personnes atteintes de cancer. Nous conversions avec nos cellules, notre corps, notre être profond, ce qui m’a permis d’améliorer mon état au point que ma gastro-entérologue n’en revenait pas : au bout de 3 mois la coloscopie montrait une nette amélioration. Il a été plutôt difficile d’expliquer à ce médecin que la sophrologie m’avait aidée, et j’ai quand même poursuivi mon traitement de Pentasa pendant 2 ans.
Puis j’ai repris des études, j’ai déménagé avec mes enfants, changé de travail et d’horizon. Une deuxième gastro-entérologue m’a parlé de « rémission ». Mais j’avais envie d’entendre « guérison ». Alors je me suis considérée comme guérie de cette maladie.
Mon corps et tout mon être avait parlé à travers cette maladie auto-immune, c’est-à-dire d’auto-destruction. Maintenant je peux remercier cette maladie qui m’a aidé à ouvrir les yeux. Je suis devenue à mon tour Sophrologue Naturopathe et mon regard sur la maladie a complètement changé.

Une phrase m’interpelle dans votre courrier : « pas pour guérir puisque cette maladie ne se guérit pas ». Personne ne peut savoir si une maladie ne se guérit pas. Si vous le voulez bien, transmettez à votre fils de ma part ce petit message : "ne te considère pas comme condamné par cette maladie, garde l’espoir d’aller mieux, essaie de comprendre ce que cette maladie est venue faire dans ta vie et accepte d’être aidé dans ta recherche. Je t’embrasse et te souhaite tout le courage nécessaire."

Pour vous, sa maman, je vous souhaite également du courage. Je n’en avais pas conscience à l’époque mais je suppose qu’il en a fallu beaucoup à mes parents pour supporter cette situation. Gardez espoir. Je vous embrasse. Si vous avez besoin de parler, n'hésitez pas, ça fait du bien.

Soumis par benier35 le

Bonjour,
J'ai actuellement 51 ans et suis atteint d'une colite de Crohn depuis l'âge de 17 ans (1978). Je préfère passer sur les pénibles désagréments de cette maladie et plutôt vous orienter vers des moyens efficaces pour soulager les symptômes. Je vais me baser surtout sur un protocole alternatif conçu par des Américain sur le site "Life Extension" : http://www.lef.org/protocols/gastrointestinal/inflammatory_bowel_disease_06.htm#nutritional
_ Probiotics _ Omega-3 (DHA et EPA) _ Vitamine D _ Antioxydants (vitamine A, vitamine C, vitamine E, et sélénium)_ Curcuma _ Boswellia _ Psyllium bio, si supporté.
Personnellement le curcuma a été très efficace.
En espérant vous avoir aidé...

Soumis par smartfooddiary le

Bonjour,

Votre fils a-t-il déjà essayé un régime d'élimination ? Beaucoup de gens ont des problèmes aux intestins et le plus souvent, on conseille de commencer un régime d'élimination et de tenir un journal alimentaire. Donc, on commence quelque part à zéro. On commence généralement par un régime restrictif nommé "brat diet" = banane, riz blanc, apple sauce ou compote, et du toast. Généralement on peut aussi manger des viandes très tendres et maigres, comme par ex. du poulet ou de la blanquette. Il importe aussi de manger de petites portions et de ne pas boire autour des repas. Si l'inflammation est grave, ne plus boire à partir de 1 h avant de manger, ni pendant les repas et d'attendre aussi après les repas. La prise d'argile est souvent conseillée, elle agit comme pansement des muqueuses. Puis, on intègre un à un les autres aliments en évitant les fibres insolubles, le lactose, les épices, les acides, bref il doit se mettre à manger le plus doux possible, un peu comme un bébé. Des purées bien homogènes sont généralement bien supportées aussi. Puis on essaie d'autres aliments un à un et on note leurs effets pour voir lesquels on supporte bien ou moins bien ou pas du tout.
J'ai écrit un logiciel pour tenir un journal alimentaire, il contient un module spécial pour les patients avec des problèmes gastro-intestinaux. Il est disponible gratuitement sur le site de smartfooddiary. C'est un peu de travail au début, mais le jeu en vaut bien la chandelle.
Cordialement,
smartfooddiary

Soumis par essentielle le

Bonjour,
La maladie de Crohn est traditionnellement connue pour être classée dans les maladies auto-immunes ; oui il y a certes une composante immunitaire mais secondaire, à la base la maladie de Crohn est surtout une maladie infectieuse (Mycobacterium paratuberculosis), un cousin germain du bacille de la tuberculose.
Le traitement fera donc appel à l'Aromathérapie (Origan compact, Cannelle de chine, Girofle) et protéger le foie dans un premier temps... tout en gérant le stress et l'état général.
Ceci s'accompagnera du régime Seignalet (ni lait/ni produits laitiers, ni gluten, et que du cru)... voir son livre "L'alimentation ou la troisième médecine" 4ème édition de préférence.
Après quelques mois (voir coloscopie de contrôle)... on pourra introduire les pré-probiotiques.
A ce moment-là, vous pourrez reprendre une alimentation équilibrée et normale.
Bon courage.
Essentielle

Soumis par CHRISS le

Bonjour
j'espère que vous êtes toujours sur le forum Essentielle

je reviens sur le sujet du Mycobacterium Paratuberculosis
Après moult recherches (je suis plutot branchée médecines alternatives et alimentation naturelle), au regard de ce que j'ai découvert grâce à internet qui n'a pas que des inconvénients, c'est un diag différentiel que j'ai évoqué suite à forte réaction au BCG dans l'enfance et forte réaction aux vaccins et maladies infantiles par la suite.
comment avez vous pu identifier ce virus ? quelles analyses ?
Lorsque j'ai évoqué ce que l'on appelle aussi une tuberculose intestinale ou digestive ou extra pulmonaire (au choix) je me suis fait rire au nez par le médecin.
Merci de votre réponse si vous recevez mon message.
Chriss

Soumis par clem_xo le

Bonjour,

Je réponds un peu tardivement mais j'espère que mon témoignage vous aidera.

Je suis atteinte de la maladie de Crohn depuis l'âge de 18 ans. Je me suis habituée au fil des ans à gérer mes crises de diarrhées et les douleurs abdominales. J'ai toujours refusé de prendre des médicaments ou autre. Cependant, je me suis tournée vers la thérapie naturelle via l'ostéopathie après avoir lu les biens faits que cela pouvait générer sur un article (https://www.reflexosteo.com/actualites/comment-traiter-les-maladies-infl...).

Les séances d'ostéopathie m'ont permises d'apprendre à vivre avec la douleur et d'atténuer les douleurs des crises. Ce n'est pas gagné pour autant mais c'est un bon début. Et surtout, ses séances m'ont permises d'accepter cette maladie, encore inconnue pour de nombreuses personnes et parfois incomprise.

Je serais toujours reconnaissante envers mon ostéopathe qui m'a permis de mener enfin une vie à peu près normale!

Bon courage à tous!

Soumis par LxsRG le

Bonjour à tous, merci pour vos témoignages qui sont vraiment rassurants et motivants. Je m'apprête à commencer mes premières séances au centre d'ostéopathie de Marseille et j'espère que ça se passera bien !!
Bonne journée !

Soumis par Godinc29 le

L'ostéopathie est une bonne technique, je l'utilise depuis plus de 5 ans, mais une autre solution c'est l'acupuncture ou l'acupression à la maison avec un tapis de lotus sur le site Fleuralia. Ma mère l'a utilisé pendant plusieurs années, et elle trouve que c'est ce qui la soulage le plus de ses maux de dos, après chacun est différent, et chacun doit trouver sa voie vers le soulagement et la relaxation. Force à vous, stay safe !