Démangeaisons intimes (demande parue dans revue papier de février 2021 - n° 232)

lun, 18/01/2021 - 10:56 -- maryse

Demande d'une lectrice, parue dans la revue papier de février 2021 (n° 232) sous la rubrique des "Lecteurs en détresse". N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse - courrier des lecteurs de Rebelle-Santé
Ma fille de 20 ans a un gardnerella vaginalis depuis plus d'un an : elle a essayé l'argile (ovule, à boire) associée à des huiles essentielles, l'extrait de pépin de pamplemousse, l'argent colloïdal. Bien évidemment pas tout en même temps : sans résultat, elle essayait autre chose. Elle a également pris des probiotiques et aussi des antibiotiques (au départ, sachant qu'elle n'en avait jamais pris avant). Comme les antibiotiques n'ont pas eu d'effet, elle est passée aux méthodes naturelles (décrites ci-dessus) mais sans succès. Après chaque tentative de soin, elle se rend au laboratoire pour un prélèvement vaginal et les résultats des analyses font apparaître un gardnerella vaginalis et Streptococcus agalactiae groupe b et aussi, mais pas à chaque analyse, une flore saprophyte et aussi des candida albicans. Je précise aussi que depuis le début de ce problème elle a des démangeaisons au niveau de la vulve. L'argile en ovule a eu des effets positifs, plus de démangeaisons et disparition (résultat sur une seule analyse vaginale) du gardnerella qui est revenu ensuite... Les problèmes ressurgissent régulièrement après un rapport sexuel, mais ce n'est pas systématique. Je tiens à préciser que son ami n'est porteur d'aucun germe (il a également fait des analyses) et ils ont, en plus, des rapports protégés par préservatif. Ma fille a essayé plusieurs marques, avec et sans latex. Elle a tout testé au naturel mais rien n'y fait. Nous habitons la région lyonnaise, y aurait-il un ou une gynécologue qui puisse l'aider ? Y aurait-il d'autres moyens naturels ? Merci très sincèrement pour votre aide.
Mme P. de l'Ain