Tympans rétractés (demande parue dans le n° 203)

mer, 21/02/2018 - 11:42 -- maryse

Demande d'une lectrice parue dans la revue de mars 2018 (n° 203) sous la rubrique des "Lecteurs en détresse". N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse
Tympans rétractés

J'ai consulté un ORL pour problèmes de surdité et il a découvert que mes tympans étaient rétractés, mais ne m'a pas donné de traitement particulier. J'ai eu beaucoup d'otites quand j'étais jeune mais il ne m'a pas dit si c'était une conséquence de ces infections à répétition... J'ai 79 ans et suis à la limite pour m'appareiller. J'aimerais savoir si ça ne va pas aggraver ce problème et s'il y a un traitement pour faire revenir à la normale ces tympans rétractés, qui me font d'ailleurs très mal à l'atterrissage en avion. J'ai amélioré ce souci en utilisant des boules Quies spéciales. Quelqu'un a t-il une idée de traitement ? Ou a été dans ce cas ? Je précise que depuis 2 ou 3 ans, j'ai des problèmes dentaires (caries, dents qui s'effritent) et j'ai été opérée, il y a un an, d'une petite tumeur cancéreuse sur un rein. Surveillance régulière depuis. Merci.

Mme B. de Charente-Maritime

VOIR LA REPONSE DE ROBERT MASSON - NATUROPATHE PARUE DANS LA REVUE

Soumis par Mutchka le

Bonjour Maryse et bonjour Mme B.
de Charente-Maritime,

Votre lettre dans la rubrique Lecteurs en détresse m'a interpellée car je suis concernée comme vous par un lourd passé ORL.
J'ai 44 ans et j'étais tranquille depuis plus de 20 ans après de nombreuses parasynthèses et une greffe du tympan à l'âge de 9 ans où j'avais récupéré 100 % de mon audition (j'ai eu des problèmes ORL surtout à l'oreille droite mais aussi, j'ai eu de nombreuses doubles otites avec des écoulements et des infections plus ou moins graves surtout pendant l'enfance). Depuis 20 ans, j'étais à peu près tranquille sauf en cas de rhinopharyngite ou petit rhume, les tympans sont toujours très sensibles et j'ai eu des avis médicaux de ma généraliste qui parlait de tympan "invaginé" lors de ces petits épisodes hivernaux, quand je consultais. Et elle conseillait de bien se moucher et laver le nez. C'est tout.

Et comme vous, durs les voyages en avion, heureusement rares pour moi.

Par contre, depuis le mois de mai 2017, j'ai eu ce qui pourrait ressembler à une otite séreuse que j'ai laissé sans consulter car dans mon souvenir cela passait spontanément... mal m'en a pris car ce n'est jamais passé et en septembre-octobre 2017, j'ai eu de vives douleurs.
Ayant toujours très peur des ORL à cause de toutes les opérations que j'avais eues enfant, je n'ai pas consulté rapidement.
Résultat des courses :
Fin octobre, j'ai été traitée pour otite aiguë avec antibiotique et gouttes et antalgique ; pas de soulagement réel.
En décembre, je suis passée à la vitesse supérieure et pris un avis à l'hôpital de Percy à Clamart dans le 92.
Puis, j'ai passé une IRM et il résulte comme vous d'une surdité importante apparemment irréversible et des douleurs moins vives mais constantes ces dernières semaines et de gêne forte voire douleurs face à certains bruits forts ou vifs.
Et comme vous, pas d'explications plus que cela et les médecins ne savent pas s'il y a un lien avec mon passé... et pourquoi cette surdité si importante (75 %).

Sur le conseil de ma famille, j'ai pris deux autres avis chez un ORL en ville et dans un autre hôpital parisien et le même diagnostic est tombé sauf une qui m'a conseillé d'acheter un petit appareil très rigolo à utiliser qui s'appelle Otovent.
Vous pouvez voir des vidéos sur YouTube pour comprendre comment l'utiliser et vous pouvez l'acheter en pharmacie sans ordonnance et ce n'est pas remboursé. Ca coûte autour de 20 € c'est très bien conçu.
Vous pouvez aussi le faire vous-même si vous êtes un peu bricoleuse, à la maison, avec un petit embout et un petit ballon de baudruche.

Il s'agit en fait de souffler par le nez pendant quelques secondes et de gonfler le ballon jusqu'à la taille d'une orange ou d'un pamplemousse, avec l'air inspiré par la bouche avant la manœuvre.
Ainsi, vous pouvez déboucher les trompes d'Eustache et libérer la pression qui se trouve derrière le tympan.

C'est vrai les tympans sont soulagés ; par moment c'est un peu douloureux surtout si vous êtes enrhumée mais à la longue, ça évite la rétractation ou invagination des tympans.

Il est conseillé sur la notice de prendre 30 minutes ou 45 minutes avant la séance un antidouleur si besoin mais de persévérer dans l'exercice, à faire une ou deux fois par jour, c'est vraiment rigolo et mon fils de 6 ans adore le faire.

J'espère vous avoir aidé. Merci de votre attention.
Ma lettre est un peu longue mais ainsi vous comprenez l'ensemble du problème et le parcours ancien et récent ; de tous les ORL vus dans l'enfance et plus récemment, une seule m'a prescrit cette méthode Otovent.
Je suis contente de l'avoir découverte grâce à cette ORL.
Toutefois, je dois aussi m'équiper d'une prothèse auditive pour perte d'audition de perception, minimum 1600 €... heureusement que je n'ai que l'oreille droite à soigner !! Sic.

Je vais faire un essai la semaine prochaine et peut-être le mois de mars entier, quoique... pas sûre de plonger tête baissée dans cet achat...
C'est un bon business et il faut voir le nombre d'enseignes qui se créent et qui existent à tous les coins de rues.
J'utilise certaines huiles essentielles contre la douleur et sachez que le stress et les soucis participent à ce genre de problème de surdité.
Et je vais aller voir un ostéopathe car certains points appuis spécifiques crâniens et cervicaux peuvent améliorer des personnes comme vous et moi, au passé ORL chargé et surtout otites.

Prenez soin de vous. Courage. Salutations distinguées.

Muriel