Toujours froid (n° 191)

ven, 25/11/2016 - 08:46 -- maryse

Demande d'une lectrice parue dans la revue de décembre-janvier 2017 (n° 191) sous la rubrique des "Lecteurs en détresse". N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse
VOIR AUSSI LA REPONSE DE ROBERT MASSON NATUROPATHE

J'ai 56 ans et depuis toute petite, ma température corporelle est de 35 °C. J'ai très froid et, plus je vieillis plus j'ai froid. Je cherche depuis des années à augmenter ma température corporelle ou à trouver un remède qui me donnerait de la chaleur. Je suis bien consciente que ce problème est autant psychologique que physiologique. Je suis un petit gabarit (44 kg pour 1 m 60). Je suis née à 8 mois de grossesse car ma mère a glissé sur une plaque de verglas (ça ne s'invente pas !). Une enfance de sévices corporels et moraux, viols et maltraitances sexuelles de mon beau-père sous l'œil bienveillant de ma mère ! Les légumes, pommes de terre, pain, pâtes, certains fruits me donnent des gaz et des maux de ventre et je n'en mange plus du tout. Je ne consomme pas de gluten ni de produits laitiers. Par contre, je mange beaucoup de chocolat noir. J'ai une vie simple et solitaire. Je souffre d'arthrose, de sinusites chroniques, douleurs dentaires, migraines, fatigue intense... Le moindre courant d'air et le vent me provoquent des pharyngites, otites et font pleurer mes yeux. Je manque de confiance en moi, je suis triste, déprimée et épuisée de vivre. Pourtant, j'ai fait deux thérapies, hypnose, yoga, sophrologie, EFT, kinésiologie. J'ai consulté nombre de naturopathes, homéopathes, magnétiseurs... (…) L'été je me sens mieux, pendant la canicule, c'était génial ! Merci de m'avoir lu et merci de m'apporter des solutions...
Mme G. de l'Ardèche

Portrait de MikaelBF

Soumis par MikaelBF le

Bonjour Maryse
Selon moi, il semble évident que
- l'ensemble des perturbations soient trop importantes pour que votre organisme soit en capacité de garantir l'homéostasie. De toute évidence effectivement cela semble dû autant à des facteurs physiologiques que psycho-émotionnels pouvant être exarcerbés par des conditions environnementales dévitalisantes.
- vous soyez en sous capacité de réguler votre thermogenèse : production de chaleur de l'organisme par augmentation du métabolisme cellulaire.
- vous avez peu de réserves de graisse et que votre métabolisme doit être renforcé (44 kg pou 1 m 60, inflammations à répétition comme otite, sinusites, pharyngites, migraines, fatique intense etc.

Toujours selon moi, il me semble important que vous puissiez agir dans plusieurs directions à la fois mais pas séparément pour renforcer votre Système nerveux autonome et les fonctions endocriniennes en agissant simultanément dans plusieurs directions.
Voici un aperçu des possibiblités, il faudrait aborder votre problématique de manière plus large dans une approche holistique :
1) Immédiatement favoriser une alimentation permettant d'augmenter la thérmogénèse;
- Le piment via la capsaïcine, le gingembre et le poivre noir via la pipérine
- les omégas 3, capsules d'huile de foie de morue, poissons gras cuits vapeur
- l'huile vierge de coco 5 à 10g, repas via triglycérides à chaînes moyennes (TCM).
- condiments, frais si possible : basilique, marjolaine, romarin, thym, sauge, et secs : genévrier, fenugrec, bruyère commune, curcuma, pavot
- les agrumes bio, la vitamine C présente dans les oranges, citrons, pamplemousses, kiwi, clémentines et autres mandarines repousse les infections. Pour bénéficier des vertus de ces délicieux fruits, consommez-les entiers avec la pulpe
- le miel source de potassium, magnésium et fer ainsi que de protéines et vitamines A, B, C et E ce qui permet de prévenir la fatigue et de renforcer la résistance aux maux de gorge
- l'ail antibiotique naturel
- les fruits secs bio, idéalement consommés dans une eau de trempage portée à 40° au moment de la consommation de l'ensemble
- le chocolat noir de qualité avec minimum 81% de cacao
- l'avocat, bon pour la peau. Il contient des lipides mono-insaturés et des vitamines B et E précieux pour notre épiderme, soumis à rude épreuve en période de froid.
- riz semi complet ou complet, blé noir (sarrasin), amarante, quinoa
- viande de mouton, de brebis
- thé vert, vin chaud (attention à ne pas prendre trop avant de sortir au froid car dilate les pores)

2) Renforcement physiologique
- pour l'hiver porter autant que possible des sous-vêtements, maillots, leggings dont la couleur tire sur le rouge (c'est bien évidemment une solution provisoire le temps d'équilibrer l'ensemble)
- porter une attention particulière aux perturbations électromagnétiques : fils de lampes de chevet à proximité, téléphone portable : utiliser les oreillettes, wifi, couper la nuit etc.

3) Libérer en profondeur ce qui reste des blessures et mémoires du passé, dont certaines sont certainement inconscientes. Si l'on porte attention à ce que vous écrivez, il en reste de profondes augmentées de votre désespoir actuel: "Je manque de confiance en moi, je suis triste, déprimée et épuisée de vivre". Ceci a pour effet de déséquilibrer le métabolisme dans un cercle vicieux avec l'alimentation.
Il vous serait nécessaire de trouver dans votre région, une personne capable d'aborder tous ces sujets de manière globale.
Nutrition rééquilibrante et régénératrice, libérations psycho-émotionnelles, renforcement énergétique, équilibrage avec environnement.
MBF de l'Yonne.

Soumis par Cecile Bremard le

Je voudrais dire à Mme G de l'Ardèche qu'elle consulte pour faire un examen de sa thyroïde, car les symptômes qu'elle décrit pourraient bien venir d'une hypothyroïdie. Il faut savoir que le système "EQUILIOS " fonctionne très bien et qu'avec plusieurs séances, on obtient de très bons résultats !! Voir le site http://endocrino-psychologie.org/
Cordialement
Cécile

Soumis par Madeleine ARGOUD le

Je voudrais dire à Mme G. qu'elle voit son foie. Malgré les dires de Cécile, je ne suis pas intimement persuadée que cela vienne de la thyroïde. Perso, j'ai aussi des problèmes de régulation de température et mon traitement à moi c'est du jus de citron dans de l'eau tiède le matin à jeun 15 jours par mois environ. Je lui souhaite que cela lui réussisse aussi bien qu'à moi. Je ne peux pas me soigner comme tout le monde ne supportant pas la chimie. J'ai donc été obligée de trouver des remèdes naturels.