Mycose récalcitrante dans une oreille

ven, 24/05/2013 - 13:23 -- maryse

Demande d'une lectrice parue dans la revue de juin 2013 (n° 156) sous la rubrique des lecteurs en détresse. Cette personne n'a pas Internet mais vous pouvez lui donner des conseils, nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse

Je suis suivie par un ORL qui a décelé, dans mon oreille gauche, une mycose récalcitrante (aspergillus), dans le conduit auditif qui me provoque par moments de fortes démangeaisons. J'ai du mal à résister à la tentation de me gratter et j'avoue que jusqu'à ce jour, aucun médicament n'a pu soulager totalement ce désagrément qui me rend chaque fois un peu plus irritable. Je prends d'infinies précautions pour éviter le contact de l'eau dans l'oreille. Divers traitements dont des fongicides m'ont été prescrits sur des périodes de 15 jours renouvelables : Auricularum, Panotile, Pevaryl, badigeonnage d'éosine... ainsi que des remèdes de grand-mère que je m'administre quand cela devient trop intolérable (huile d'amande douce associée à de l'huile essentielle tea tree ou vinaigre de cidre). Régulièrement, je reviens chez mon ORL qui me fait une aspiration pour bien nettoyer le conduit, mais rien n'y fait. L’accalmie est de courte durée. J'ai consulté également un homéopathe qui m'a prescrit des gouttes de Silicea mais sans succès. L'ORL m'a prévenue que ce n'était pas grave mais que ce serait long à disparaître. J'ai l'impression de me trouver dans un cercle vicieux sans pouvoir m'en sortir. Ce qui me préoccupe à présent, c'est que mon oreille droite commence à présenter les mêmes signes. Je précise que mon bilan sanguin est bon. Auriez-vous un conseil, une information qui pourrait m'aider à me sortir de cette spirale infernale ?
Mme B. du Val-de-Marne

Portrait de fabrice

Soumis par fabrice le

Bonjour,

On conseille souvent pour les mycoses, et les problèmes de peau en général, de vérifier l'état des intestins, car c'est souvent leur défaillance qui rend la peau vulnérable. Vous pourriez faire une cure de probiotiques, de noni, de regulat, etc.

Bon courage,
Fabrice

Soumis par area le

bonjour,
Je souhaiterais vous donner mon expérience personnelle (avec réussite) : nettoyage d'oreilles soigné à l'aide de cotons-tiges, un pour l'intérieur de l'oreille et un autre pour l'extérieur. Bien utiliser un nouveau coton-tige pour chaque oreille et chaque partie différente des oreilles (à cause des différentes bactéries et micro-organismes présentes sur chaque oreille et sur chaque partie d'oreille). Imbiber légèrement les cotons-tiges de Bétadine juste pour décontamination. Surtout ne pas faire couler la Bétadine au fond de l'oreille, où il y a une flore spécifique très équilibrée, chez la quasi totalité des personnes. Bien sécher puis passer sur les différentes zones, à l'aide de cotons-tiges imbibés de jus de citron vert pur, extérieur de l'oreille et début du conduit auditif sur environ 10 - 15 mm. Observer aussi une limitation de la viande rouge (à cause des toxines qui alimenteraient en acidité les tissus), réduction calorique, réduction drastique du sucre qui empêche les échanges dans la cellule de peau entre autres (l'enzyme alpha gère les entrées en cellule et les bêta gèrent les sorties, les déséquilibres (génétique, environnemental, alimentaire, etc.) empêchent aussi une gestion du nettoyage des "indésirables" appuyé par le système immunitaire. Je fais référence aux études de tous bords qui démontrent que le sucre nuit plus ou moins selon les personnes aux échanges sur les membranes extérieures des cellules de la peau (problème plus lourd chez les diabétiques) et empêchent le renouvellement automatique correct cellulaire de l'épiderme (et du derme en moindre mesure) donc freine la rotation évacuation*/remplacement  des cellules
(*avec faune et flore indésirables). Les cellules en place restent trop longtemps, outre servir de nourriture à la flore et faune, ceux-ci  s'installent plus longtemps  et prolifèrent en nombre plus que la normale  d'où démangeaisons, irritations, rougeurs,  etc.
Concernant les démangeaisons et irritations par le monde mycosique, champignons et algues, les traitements deviennent difficiles, le  diagnostic est devenu aussi difficile et de plus en plus aléatoire.
De plus en plus d'espèces "s'urbanisent" et prennent les humains en nouveaux hôtes, d'où les lancements d'études à l'OMS en 2011 et 2012 en prévisions d'alerte dans 5 à 10 ans (des souches résistantes sont déjà en cours de classement).
Bonne continuation

Soumis par zezette le

Je pense que l'Argent Colloïdal pourrait être efficace car elle a un large spectre et est souveraine pour toutes les mycoses et c'est un antibiotique.

Je laisserais l'AC 10 minutes dans le conduit auditif deux fois par jour.

Depuis que je connais l'AC, je m'en sert très souvent, j'ai toujours une bouteille de 10Pm pour l'interne et une de 15Pm pour l'externe.

Soumis par Etoile Rouge le

Avez-vous essayé la crème A-DERMA de DERMALIBOUR (à base d'avoine) ? On la trouve en pharmacie.
Ce conseil a été donné par une lectrice de REBELLE-SANTE pour les démangeaisons, je l'ai mis en application sur une mycose récidivante chronique que j'avais depuis 34 ans, et oh ! surprise elle a disparu au bout d'une semaine d'application. Je n'en reviens pas !!!
Cela fait maintenant plus de 3 mois qu'elle a disparu totalement.
Vous pourriez essayer : bonne chance...

Soumis par sophieLTP le

Bonjour,
Comment avez-vous appliqué la crème A-DERMA dans l'oreille ?
Merci pour vos précisions

Soumis par francois le

Bonjour à toutes et à tous,
Après 5 + années de calvaire... des fortes démangeaisons et douleurs chroniques dans l'oreille ( + otites à répétition...) , j'ai enfin trouvé la solution de guérison définitive avec la plante "oplantamednaturo" (voir g oo gle...).
Avant cela , j'avais un peu tout essayé y compris les quelques conseils lus ici et ailleurs sur le net... mais en vain. J'avais consulté plusieurs ORL et allergologues...
Voilà, donc finalement c'est simplement une plante naturelle qui m'a guéri. Je l'ai appliquée dans l'oreille quelques jours, simplement. Comme quoi la nature à encore de belles ressources !
Donc si vous ne trouvez pas de solution, alors peut-être essayer cette plante après avoir consulté un/des médecins, évidemment.
Bon courage !