Insomnie héréditaire (revue n° 197)

mar, 27/06/2017 - 08:51 -- nathalie

Demande d'un lecteur parue dans la revue de juillet-août 2017 (n° 197) sous la rubrique des "Lecteurs en détresse". N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse

J’ai 74 ans. Je suis insomniaque par hérédité ; ma mère ne fermait pas l’œil de la nuit. Elle récupérait une paire d’heures l’après-midi, elle a fini, la pauvre, dans la folie. Les deux somnifères que je prenais jusque-là, un comprimé et demi de Stilnox + un de Noctamide (depuis une vingtaine d’années) me permettaient de passer des nuits confortables (bien que non idéales) et d’être actif toute la journée. Or, il vient d’être interdit d’associer ces deux somnifères. Les pharmaciens ont l’ordre de n’en délivrer qu’un et le Stilnox est limité à un par jour, sous ordonnance médicale sécurisée. Résultat, je ne dors presque plus la nuit (si ce n’est 2 à 3 heures). Je dors en revanche d’un vrai sommeil l’après-midi de 14 h à 17 - 18 h sans somnifères. J’ai tout essayé pour me passer d’un ou des deux somnifères, tout, tout, tout... Valériane, houblon, bourgeons, acupuncture, relaxation, prières, gadgets attrape-nigauds, eau de lune, etc., etc. Je suis désespéré. Je précise que je suis un traitement médical pour l’hypertension, la prostate. Un lecteur connaît-il un traitement, un truc, l’adresse d’un radiesthésiste spécialisé dans le sommeil, en France ou à l’étranger pour soigner ce problème ? J’attends avec impatience une solution.
Monsieur B. de Corrèze

Soumis par Marie-Noëlle le

Bonjour,
Le fait que votre mère avant vous souffre de cette insomnie indique qu'il peut s'agir d'un problème transgénérationnel.
Je vous conseille de rechercher s'il y a eu un drame ou un accident dans l'histoire de votre famille, du temps de votre mère ou même avant, impliquant le fait de veiller, de rester éveiller pour éviter un drame, ou bien si quelqu'un s'est endormi et que le "drame" s'est passé pendant qu'il (ou elle) dormait, sans qu'il puisse l'éviter ou protéger la situation.
La nécessité de rester éveiller se transmets dans l'insconscient collectif de la famille, et vous pouvez le reproduire sans le savoir.
Si cela évoque quelque chose en vous, demandez l'aide d'un psychologue pour évacuer la charge de cet "héritage" indésirable ...
Cordialement, Marie-Noëlle