Coliques néphrétiques et calcul récidivant (n° 174)

lun, 23/03/2015 - 13:13 -- maryse

Demande d'une lectrice parue dans la revue d'avril 2015 (n° 174) sous la rubrique des lecteurs en détresse. N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse

En août dernier, j'ai fait des coliques néphrétiques. Jusque-là, j'avais souvent mal au rein gauche, mais c'était supportable. Au CHU, on m'a posé une sonde, ensuite lithotritie puis laser, ceci en 3 fois d'août à décembre pour un calcul de 13 mm. Or depuis 3 semaines, nouvelles douleurs ; on retrouve un calcul de 6 mm... Comment est-ce possible puisqu'on m'avait dit que tout était parti. Mon généraliste se pose des questions. A t-on fait le nettoyage complètement ou alors je récidive vite. J'ai à nouveau rendez-vous au CHU. Je souffre, pas grand-chose ne me calme. J'ai perdu 6 kg que je n'arrive pas à reprendre. L'aubier de tilleul du Roussillon pour le moment ne donne pas d'amélioration. J'ai d'autres soucis de santé, aussi je suis plutôt déprimée. Merci par avance de tous vos conseils.
Mme P. de la Vienne

Soumis par KellyMe le

Bonjour,
Il faudrait regarder vos soucis de santé dans l'ensemble car, par exemple vous parlez de poids et l'alimentation joue un grand rôle dans la formation de calcul. Il faut absolument faire un régime pauvre en oxalate, surtout si vous fabriquez des calculs facilement, l'objectif est d'éviter toute récidive pour éviter les douleurs qui sont foudroyantes. Vérifier l'acido-basique (pH) de l'organisme notamment. L'aubier de tilleul est efficace hors crise mais sans doute pas suffisant. La teinture-mère de Chiendent sera plus puissante pour dissoudre un calcul. Moins cher, vous pouvez boire du jus d'ananas, jus de pomme de terre, bouillon de blancs de poireaux qui seront tout aussi bien. Cela va aider l’organisme à évacuer les calculs. L'huile d'olive et le jus de citron au quotidien soutiendront ce travail. Si vous avez d'autres soucis de santé, vérifiez les effets secondaires de vos médicaments avec votre médecin, car certains peuvent aggraver la formation de calculs rénaux, et même des médicaments diurétiques ! Surtout ne pas boire une goutte d'eau en temps de crise, car cela aggraverait le problème.
Je vous souhaite plein de courage et de vous rétablir vite car ces douleurs sont assez traumatisantes.