Catarrhe tubaire (n° 188)

mer, 24/08/2016 - 09:00 -- maryse

Quote:

Demande d'une lectrice parue dans la revue de septembre 2016 (n° 188) sous la rubrique des lecteurs en détresse. N'hésitez pas à lui donner des conseils. Nous lui transmettrons avec plaisir.
Maryse

J'ai 66 ans. Je reviens de cure (Capvern-les-Bains dans les Pyrénées) après avoir soigné reins et foie (calculs oxalates de calcium + hépatite A, séquelles). Je viens d'apprendre par mon acupuncteur homéopathe que je souffre d'un catarrhe tubaire. Cela fait plus de 20 ans que j'avais des infections subites de l'arrière-nez, gorge et cela fait un an passé que j'ai sans cesse des mucosités (glaires jaunes) qui m’étouffent, le soir au coucher. En février, j'ai eu rhino-pharyngite / trachéite / sinusite / début de bronchite... et je n'arrive pas à guérir d'une forte inflammation dans la gorge (qui est toute rouge). Cela devient chronique. Malgré plusieurs traitements homéopathiques, rien n'y fait ou pas grand-chose ! L'acupuncture réussit à dégager sinus et mal d'oreille gauche. J'avais un excellent docteur homéo acupuncteur phyto qui arrivait à équilibrer au mieux mon état ; il est parti à la retraite et les différents médecins n'arrivent pas toujours à comprendre mes problèmes ! Je précise que je pèse 50 kg, mesure 1 m 57 et suis hypersensible. Et le corps est fatigué... Je fais aussi de l'ostéoporose. J'ai un terrain inflammatoire propice... Pourriez-vous me donner des avis, conseils afin que je puisse être soulagée par homéo-phyto, méthodes naturelles ?
Mme L. du Puy-de-Dôme
VOIR AUSSI LA REPONSE DE ROBERT MASSON PARUE DANS LA REVUE PAPIER N° 189 D'OCTOBRE

Portrait de Joëlle

Soumis par Joëlle le

Bonjour,

Je ne suis ni médecin ni nutritionniste; cependant à la lecture de ce courrier, publié dans la revue de septembre, j'ai souhaité faire part de notre vécu. Depuis l'âge de 26 ans, mon mari avait été diagnostiqué comme souffrant d'un "post nasal drip" aux États-Unis, qui se traduisait par des symptômes similaires aux vôtres: mucosités incessantes au fond de la gorge, puis au bout d'une dizaine d'années, asthme. Il souffrait également de nombreuses allergies saisonnières. Il y a bientôt quatre ans, sur le conseil d'une ostéopathe, nous avons éliminé tout produit laitier (et tout gluten) de notre alimentation. Depuis, les mucosités ont entièrement disparu, et, de manière extraordinaire aussi, l'asthme et les allergies! Je pense vraiment que les produits laitiers étaient en cause: en effet, avant notre éviction je ressentais moi-même un fréquent besoin de me "racler la gorge"; c'est à présent terminé sauf si lors d'un repas à l'extérieur de chez moi je viens à en consommer. Chez nous tous nos repas sont faits maison à présent: nous sommes très vigilants sur la qualité des produits, frais et de saison, qui ne doivent contenir aucun conservateur non plus, pour préserver la bonne santé de mon époux, dont l'âge s'approche du vôtre.

Je ne sais pas si mon témoignage aura été utile; quoi qu'il en soit, j'espère que vous allez trouver une solution naturelle à vos problèmes.

Soumis par VERONIQUE le

Bonjour,
Je vous remercie bien vivement pour les conseils prodigués ; actuellement, j'essaye de supprimer le plus possible les laitages et certains autres aliments qui ne conviennent pas. Le résultat n'est pas encore probant, car il y a depuis longtemps un gros problème de la digestion et une grande sensibilité du foie.
En tout cas, encore grand MERCI à vous d'avoir pris le temps de répondre, et merci aussi de votre aide ! Bien cordialement. Véronique, de Clermont-Ferrand.