brûlures anales

ven, 04/05/2018 - 12:46 -- joss

bonjour,
comment exprimer cela, car malgré l'anonymat, cela reste compliqué : voilà des brûlures anales, des démangeaisons me perturbent énormément - : j'essaie de l'huile d'amande douce, des pommades cicatrisantes, adoucissantes mais rien n'y fait du moins sur le long terme. Des petites hémorroïdes certes, mais surtout des selles qui restent à proximité de l'anus et qui je pense finissent par irriter cette zone. Mon gastroentérologue m'a proposé une crème à base de goudron qui me faisait saigner, beaucoup trop agressif. J'ai supprimé les laitages, le pain, des enzymes pour la digestion des améliorations qui ne se prolongent pas dans le temps. Arrêt du sucre pas toujours sur le long terme c'est vrai.... Je pense à une infestation par des petits vers intestinaux mais encore faut-il que le médecin m'entende et accepte de me proposer une analyse et sans prescription ; pas d'examen au labo. Je me tourne donc vers vos idées, vos propositions, à quoi cela vous fait-il penser ?

Merci de votre attention
Joss

Soumis par Yoshiman le

Bonjour,

Il est vrai qu’une alimentation exclusivement frugivore saurait vous faire le plus grand bien, quelles que soient les causes de ces irritations, l’alimentation reste notre première médecine.

Par ailleurs, je vous conseille vivement une bonne et longue cure de poudre (car plus soluble) de charbon de bois activée en association avec du psyllium blond BIO selon la posologie suivante :
Une cuillère à soupe pas trop pleine de charbon + une belle cuillère à soupe de psyllium dans un grand verre d'eau à prendre le matin et le soir. Une coloration noire des selles est parfaitement normale.
À poursuivre aussi longtemps que le problème persiste.

Pour booster votre organisme et accélérer la guérison, vous pouvez prendre le midi une bonne cuillère à café de vitamine C (acide L ascorbique) en association avec une petite dose de chlorure de magnésium dans un grand verre d'eau.

Vous souhaitant le meilleur pour la suite :)

Soumis par joss le

bonjour et je vous remercie de ce message et de vos conseils.
Je connais le psyllium car j'en prends régulièrement avec les flocons d'avoine du matin. Donc une question puis-je prendre le charbon activé en gélules et continuer avec le psyllium comme avant ou est-il impératif d'associer les 2 en une seule fois ????
Je vous remercie encore de vos conseils et je m'empresse de trouver du charbon végétal (poudre ou gélules en fonction). Pour la vit. C, je suppose qu'il vaut mieux la prendre aussi en magasin bio car sinon elle sera de synthèse ????
cordialement RTS

Soumis par Yoshiman le

Reuh,

Il n’y aucun impératif, vous devez avant tout faire selon vos possibilités et vos ressentis :)

Cela étant dit, si j’associe charbon en poudre et psyllium, c’est parce que j’ai remarqué que ça facilitait grandement "la descente", tant dans le gosier, que dans les intestins, opérant par là même un nettoyage des plus efficaces… ^^’
Vous pouvez bien sûr utiliser du charbon en gélules, mais vu les quantités qu’il vous faudrait ingérer (pour que le charbon ait une action réelle) ça vous reviendra beaucoup plus cher que 2 ou 3 boîtes de charbon activé en poudre (environ 16 € la boîte de 150 g contre facilement le triple de ce prix pour la même quantité en gélules…).

Pour ce qui est de la vitamine C, personnellement j’en achète sur un grand site de vente en ligne (env. 37 € le kilo), sous l’appellation acide L ascorbique, pur à 99,9 % (de surcroît c’est plus efficace et nettement moins cher que les mini comprimés d’acérola). N’oubliez pas d’y associer du chlorure de magnésium (trouvable en pharmacie, pur mais un peu cher et à diluer dans un litre d’eau, sinon dans un magasin BIO, sous forme naturelle connu sous le nom de nigari, quelques paillettes directement dans votre verre d’eau avec la vitamine C, plus pratique à l’utilisation selon moi). Veuillez noter que le goût du chlorure de magnésium est assez "spécial", c’est normal, mais à la longue vous vous habituerez.

Par ailleurs, si vous aimez la lecture, je vous conseille vivement les livres suivants et ils vous éclaireront sur les très nombreuses qualités de chaque élément :
- « La Panacée originelle - La vitamine C » de Dr. Thomas E. Levy.
- « Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu » de Marie-France Muller.

Encore une fois, je me permets d’insister sur l’importance d’une alimentation saine et si possible exclusivement végétalienne, sinon tout cela ne vous sera d’aucune aide sur le court, moyen et long terme.
Votre guérison dépend de vous, et de vous seul(e).

Vous souhaitant le meilleur pour la suite :)

Soumis par lolivedenice le

Bonjour Joss,

Tout d'abord, que vous a t-on diagnostiqué ?
Sans aucune autre info, on peut penser à une fissure anale.

J'en ai souffert il y a un an et ça a duré des mois et des mois avec des brûlures atroces en position assise.
Le médecin voulait m'opérer...
J'ai tenté 2 tubes de rectogesic (140e), titanoreine, cicalfate...
Rien n'y faisait. 5 min en voiture et l'enfer commençait.
Mon frère apiculteur (bio) m'a confectionné un baume issu des produits de ses ruches.
Il faut hydrater, détendre et désinfecter la zone pour permettre la cicatrisation lente de la fissure.
Application intrarectale matin et soir.
1 mois plus tard : zéro douleur et pas d'opération.
En plus de tout ça, j'ai largement modifié mon alimentation : fini le piment, réduction importante de l'alcool, bcp d'eau, et utilisation de papier toilette humide, laisser la zone tranquille. Quand je lis qu'il faut prendre des bains, je ne suis pas d'accord. Je l'ai fait et comme on a tendance à triturer la zone douloureuse, ça fait reculer la cicatrisation.
Il faut absolument garder des selles molles donc boire bcp et prendre du psyllium.
Mes douleurs étaient tellement fortes que pour éviter d'irriter l'anus avec le papier toilette et le passage des matières, j'ai fait un jeûne de 15 jours. Je ne buvais que quelques tasses de ricorée avec du miel car je continuais à travailler.

Si vous êtes dans ce cas, voici son mail franck.apiculteur@gmail.com

Les verrues ne lui disent pas merci non plus !

Bon courage

Olivier

Soumis par joss le

bonjour, et merci pour votre message
non ce n'est pas une fissure car je pense que le médecin qui ma auscultée me l'aurait dit.
Actuellement, je prends du psyllium, je dirais un grosse c. c. dans de l'eau , et depuis cela va beaucoup mieux car en fait j'élimine beaucoup mieux mes selles qui ne stagnent plus et créent je pense un irritation locale. Mais cela ne règle pas "le pourquoi", " la cause" cela règle la réaction, le symptôme mais c'est déjà un bon pas.
Merci encore pour votre attention ; le miel j'aime beaucoup, c'est un très bon cicatrisant pour la peau.
Joss