soja

mar, 17/03/2015 - 10:25 -- hollymary
Forums : 

Bonjour,
je suis un peu perdue concernant la question du soja.
J'ai lu dans le livre de R. Masson (La diététique de l'expérience) qu'il fallait éviter de consommer du soja et ses dérivés.
Pourtant dans Rebelle-Santé, on conseille d'en consommer.
Qui croire ? Est-ce que ça concerne tous les produits au soja (tofu, yaourt, ...) ?
Personnellement, je consomme 1 yaourt au soja par jour. Mais j'aimerais me mettre aussi au tofu ou autre.

Merci d'avance pour votre réponse

Soumis par mary le

je suis un peu comme vous, j'aimerais avoir un peu des réflexions des uns(es) et des autres.
cordialement

Portrait de poussiere d'étoiles

Soumis par poussiere d'étoiles le

Personnellement quand j'ai arrêté le lait de vache je me suis mise au lait de soja et yaourt de soja.
Après différente lectures j'ai arrêté le soja à mon avis non propre à la consommation humaine et je me suis dirigée vers les laits végétaux riz, avoine, epeautre, amande ect.
Voila mon expérience.

Portrait de fiorella

Soumis par fiorella le

Et bien moi qui pensais que le soja était bon ...J'ai fait grossir un kyste au sein à cause du soja ...Mon médecin m'a déconseillé de prendre le soja car oestrogènes...En plus dernièrement ils disent que le soja c'est de la POURRITURE ..excusez l'expression ....lol.

Soumis par dav1967 le

bonjour, je comprends bien l'interrogation. Lisant beaucoup d'articles sur de médecines naturelles, on trouve des contradictions suivant les auteurs. Peut-être que le soja est bon d'un coté et mauvais de l' autre. Un peu comme un médicament qui soigne une maladie et a des effets indésirables importants.

j'ai pu lire:
dans les dossiers de SANTÉ&NUTRITION "C’est le grand retour du soja ! Nous avons besoin des phyto-œstrogènes qu’il contient en grande quantité pour nous protéger des risques inflammatoires et cardiovasculaires. Les phyto-œstrogènes du soja (eux aussi de la famille des polyphénols) réduisent les risques des cancers les plus répandus (sein, prostate, endomètre, côlon, estomac, poumon)." la population d'Okinawa qui a le records de centenaire consomme beaucoup de soja.

et aussi dans la lettre du DR Hertoghe spécialiste de la médecine anti-âges et des hormones "les ALIMENTS À ÉVITER car ils réduisent le taux et/ou les effets des hormones féminines sont des aliments riches en phyto-œstrogènes comme : − les dérivés du soja (yaourt, tofu, lait au soja, etc.)." il dit également de mesurer les taux d'hormones des femmes après 40 ans qui peuvent manquer œstrogène (symptôme: bouffée de chaleur, crise de sueur, maux de tête lors des règles) .

A noter que les œstrogènes constituent un groupe de stéroïdes contrairement aux phyto-œstrogènes qui ont la capacité de provoquer des effets œstrogéniques ou anti-œstrogéniques.(wikipedia)

Egalement dans la newsletters Alternative Santé n°155 : Soja, n'en mangez pas sans savoir ça. je vous invite à lire cette newsletter!

Pour ma part je préfère ne pas consommer de soja. Un éclaircissement de rebelle santé serait bien venu.
David